L'armée américaine a accepté de payer 50 millions de dollars pour conclure à l'amiable une affaire dans laquelle il était accusé d'avoir piraté des logiciels militaires. Depuis 2004, l'éditeur de l [...]









Lire la suite ...