La firme américaine met un terme à un système de gestion des ressources humaines pour le moins décrié. Chez Microsoft, le stack ranking permettait d'établir un classement des employés en fonction des [...]









Lire la suite ...